LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes
ACCUEIL > À L’AFFICHE > PETER FRIEDL EXPOSE À CARRÉ D’ART MUSÉE

PETER FRIEDL
EXPOSE À CARRÉ
D’ART MUSÉE

©Peter Friedl

Peter Friedl est un artiste plasticien autrichien qui vit entre Berlin et New York. Coqueluche de l’art contemporain, il a déjà participé à de nombreuses manifestations internationales comme en 2019 à la Biennale de Sharjah aux Emirats Arabes Unis. Après un passage par la Kunsthalle de Vienne, ses œuvres sont à retrouver en ce moment et jusqu’au 1er mars à Carré d’Art Musée à Nîmes pour l’exposition Teatro.

Le petit théâtre de Peter Friedl avait déjà été présenté à Nîmes en 2015 dans le cadre de l’exposition collective « Formes biographiques », pensée par Jean-François Chevrier. Trois œuvres de l’artiste ont depuis été acquises par le musée d’art contemporain. Avec cette nouvelle exposition, Peter Friedl veut mettre en lumière son amour pour la littérature et le théâtre. Pour cela, il utilise différents médiums : dessins, photographies, installations et films pour varier les modes de présentation et pour satisfaire sa quête de nouveaux modèles de narration. Il aborde avec justesse notre rapport aux médias et à la politique, en ne perdant pas de vue l’utopie d’une révolution future. Ses œuvres prennent forme dans des territoires divers comme la réalité du monde actuel passé sous le filtre de l’enfance, du monde animal ou de l’histoire intellectuelle.
Ses recherches s’inscrivent dans la contestation des pouvoirs. De son esprit critique, Peter en fait son atout artistique. Son esthétique de l’intimité s’articule autour de thèmes récurrents : la modélisation, la langue, la traduction et la théâtralité.

 Une exposition pluridisciplinaire

 Amoureux de l’Art sous toutes ses formes, Peter Friedl rend hommage à la littérature et au théâtre, des espaces fictionnels qui permettent d’aborder la réalité d’une autre façon. L’une des pièces maitresses de l’exposition est l’installation vidéo Report, datant de 2016. Elle met en scène des acteurs d’horizons divers, qui récitent des extraits de la nouvelle de Franz Kafka Compte rendu pour une académie, sur la scène du Théâtre national d’Athènes.

Cette œuvre d’une grande complexité intellectuelle et cinématographique examine les frontières de la langue et de l’identité. Autre référence au théâtre mais cette fois d’objet, l’œuvre Teatro Popular est inspirée du monde des marionnettes à main traditionnel, ces personnages particuliers sont tous issus des pays et communautés liés à la locution du portugais. Autres thématiques chères à Peter Friedl : l’histoire et la politique. À travers Rehousing l’artiste propose une étude de cas sur l’architecture politique contemporaine. Cette installation, composée de maquettes de projets de logements, reflète avec brio une géographie mentale de différentes formes et modes de modernité.

Pour en savoir plus :
Entrée Libre – Carré d’Art Musée
– du mardi au dimanche de 10h à 18h
– Samedi 30 novembre de 10h à 13h
– Visite de l’exposition suivie de jeux de lecture
Inscription obligatoire sur serviceculturel@carreartmusee.com ou au 04 66 76 35 74
Plus d’infos : carreartmusee.com

Anna Boghiguian expose Nîmes à Paris

_________

En fonction de l’environnement, de la culture et des croyances d’un lieu, Anna Boghiguian dresse un portrait poétique et mythologique d’une cité qui l’inspire. Une inspiration qu’elle a trouvée à Nîmes en 2016, avec une première exposition personnelle à Carré d’Art Musée. Les œuvres d’Anna Boghiguian se vivent comme un voyage, après un séjour à Nîmes, ponctué de recherches et d’interprétations, l’artiste donne un compte rendu subjectif de l’histoire de la ville, essayant de donner son point de vue à travers une frise chronologique et des figures en papiers découpés et peints. Récemment, l’artiste plasticienne a amené un bout de Nîmes vers la capitale. En effet, le Musée National d’Art Moderne, Centre Pompidou à Paris, a acquis dans sa collection contemporaine une installation d’Anna Boghiguian pour le Festival d’Automne. L’œuvre, nommée Promenade dans l’inconscient, est une représentation artistique de la capitale gardoise. On y aperçoit une foule dense, un taureau et des palmiers : elle fait de Nîmes le centre temporaire de l’univers. Anna Boghiguian présente aussi une exposition exceptionnelle aux Beaux-arts de Paris le carré, la ligne et la règle jusqu’au 24 novembre.
www.festival-automne.com/edition-2019/anna-boghiguian

101, 2016. ©Peter Friedl

Certains des dessins de l’artiste datent de 1964, Peter Friedl était donc prolifique dès l’âge de 4 ans. Distingué d’une formation en génétique, en zoologie et en linguistique Peter Friedl a commencé par peindre des animaux et il ne s’est jamais vraiment arrêté. ©Peter Friedl

Teatro Popular, 2016-2017 – Photo de Dadiel Malhao. ©Peter Friedl

Report, 2016. ©Peter Friedl

Promenade dans l’inconscient, 2016 – Anna Boghiguian.

Share This