LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes
ACCUEIL > À L’AFFICHE > PALOMA : UNE NOUVELLE SAISON MUSICALE

PALOMA :
UNE NOUVELLE SAISON
MUSICALE

© ZAZZO.

La Scène des Musiques Actuelles de Nîmes, la SMAC Paloma démarre sa 7e saison, toujours avec une affiche de qualité et une fréquentation en hausse constante. La salle de concert a su se faire une place de marque dans l’environnement musical régional et national, elle est même devenue un passage obligé pour certains artistes en tournée.

Paloma est un outil culturel ultra moderne au service des amoureux de musiques en tout genre. Contrairement à une salle « classique », Paloma propose une programmation musicale singulière et une ligne artistique qui replace les musiques et les cultures indépendantes au cœur de son projet, à l’image du festival « This is not a love song » (TINALS).
Une programmation musicale « décomplexée », mais néanmoins exigeante, qui garde une sélection d’artistes repérés et soutenus par le grand public. Cela permet d’attirer un public plus large afin de donner envie au plus grand nombre de trouver une place au sein de l’équipement et de se l’approprier. Le projet artistique de Paloma s’articule autour de courants musicaux variés, cette diversité affirme l’ambition de la direction artistique qui souhaite privilégier la découverte et les nouvelles tendances.

Les immanquables

Vanessa Paradis sera pour la première fois sur la scène de Paloma le dimanche 24 novembre. Un événement non négligeable, puisque les places ont toutes trouvé preneurs dans les premières semaines du lancement de la billetterie.

La chanteuse, aux multiples facettes, viendra présenter son album Les sources, sorti il y a tout juste un an.
Les amateurs de reggae auront aussi leur rendez-vous. La légende vivante Tiken Jah Fakoly foulera la scène de Paloma le 11 décembre. Fort de ses 25 ans de carrière, il revient avec un dixième album, toujours engagé, Le monde est chaud. Le DJ et producteur français The Avener met une touche électro dans cette programmation. Auteur de l’excellent Fade out lines, il est déjà passé par Nîmes et il remettra ça le 20 novembre pour un live toujours aussi festif.

Pour en savoir plus :
Programme complet et billetterie :
paloma-nimes.fr
– 04 11 94 00 10
– accueil « studio / administration » de Paloma (du mardi au dimanche)
– au magasin Bonjour, 4 rue des Lombards 30000 Nîmes

The Avener Dj producteur.

Tiken Jah Fakoly, la légende vivante du reggae.

Accompagnement des projets musicaux

_________

Que ce soit sur scène ou en dehors, le monde de la musique nécessite des connaissances précises et parfois complexes. Aujourd’hui les artistes sont de véritables « couteaux suisses », ils doivent gérer, souvent seuls, la production, la promotion et la diffusion de leur musique. Paloma essaye de sensibiliser les groupes locaux sur ces sujets et de les préparer à vivre de leur musique. C’est pourquoi Paloma est aussi, et surtout, un équipement dédié aux artistes locaux et régionaux. Les studios de répétitions voient fleurir de nouvelles formations musicales prometteuses et les différents dispositifs d’accompagnements ont permis d’avoir des temps dédiés, pour guider au mieux les projets dans leur professionnalisation. Le rappeur Welch, le duo pop Loheem ou encore le groupe de métal Scarlean ont déjà profité de ces dispositifs.

85 000

spectateurs pour la saison 2018/2019.

_________

500 000

spectateurs cumulés depuis l’ouverture en 2012.

_________

130

événements par an à Paloma et hors les murs.

_________

280

groupes et artistes diffusés.

_________

Fred Jumel_NIMES

Fred Jumel

Directeur de Paloma

_________

Comment se construit une programmation ?

C’est un exercice qui peut paraitre simple, mais en fait c’est très complexe. Il faut se tenir au courant de l’actualité des artistes et être à la page sur les sorties de disques. Une fois que l’album est sorti, l’artiste part en tournée. Il faut aussi avoir un équilibre entre artistes émergents et reconnus et un équilibre entre les esthétiques musicales.

Votre regard sur la programmation ?

Une programmation exigeante et assez pointue. Mais qui n’a pas peur de programmer des artistes avec une grande notoriété. La salle du « club » et le festival TINALS permettent de faire des incursions dans des niches musicales. La grande salle permet plutôt de présenter de gros artistes, qui se font parfois rares en France et de programmer des musiciens internationaux en exclusivité.

Quelle est l’esthétique musicale de Paloma ?

Ouverte même si on tend plutôt vers le pop rock et l’électro. Mais la programmation a évolué ces deux dernières saisons, on s’est davantage tourné vers la culture Hip-Hop, qui est clairement la nouvelle tendance. Il est important de suivre l’évolution de la musique.

Share This