LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes

ACCUEILDOSSIERS > L’information préventive de la population

L’information préventive de la population

Si la population nîmoise est sensibilisée aux risques inondations et feux de forêt, elle l’est peut-être moins pour les autres risques majeurs qui pourraient impacter le territoire communal. Afin de faciliter cette prise de conscience, la Ville mène une des actions regroupées au sein d’une démarche d’information préventive à la population.

photographie, tourisme, Nimes

Plus de 3 100 diagnostics gratuits de logements et 135 d’entreprises déjà réalisés et 340 000 euros de subventions versés : et vous ?

La loi identifie le citoyen comme acteur de sa propre sécurité. En effet, si les pouvoirs publics ont des obligations en la matière, l’efficacité des mesures de prévention n’est optimale que par l’adhésion de tous.

Plan Familial de mise en Sûreté

Cela consiste par exemple à préparer sa famille à l’aide du Plan Familial de Mise en Sûreté (PFMS). Ce document, établi sur mesure en fonction du lieu d’habitation et des personnes du foyer, présente les risques auxquels la famille peut être exposée ainsi que les différentes consignes de sécurité et d’urgence adaptées à son cas particulier. Face au risque inondation, la Ville propose la réalisation d’un PFMS centré sur cette thématique, à travers son dispositif Nîm’Alabri avec des conseils d’organisation avant, pendant et après une crue.

Protéger sa maison face aux inondations

Programme d’accompagnement gratuit et personnalisé, Nîm’Alabri est proposé aux habitants locataires ou propriétaires, aux gestionnaires de logements et aux entrepreneurs pour leur permettre d’assurer leur propre sécurité. Pour les logements, après un diagnostic gratuit des locaux, si des travaux s’avèrent nécessaires, un conseil technique est apporté et une aide financière peut être accordée, pouvant aller jusqu’à 80 % du coût des travaux : pose de batardeaux, création d’une zone refuge… Un diagnostic gratuit et un accompagnement aux travaux sont aussi proposés aux entreprises de moins de 20 salariés (commerces, artisans…). La Ville a missionné la société Mayane, qui vous accueille au 38 boulevard Gambetta, vous renseigne au 04 11 93 25 74 ou via inondation@nimalabri.fr. Une e-démarche sur le site de la Ville vous permet également de savoir si vous êtes concernés et de prendre RDV. La Ville conduit en outre le nécessaire rachat des propriétés les plus vulnérables à l’aide du Fonds Barnier, avec l’accord des propriétaires. Une action spécifique est menée depuis cette année sur le quartier Richelieu à travers une opération d’amélioration de l’habitat combinée à la réduction du risque. Un local situé 8 rue Richelieu permet aux habitants d’être accompagnés par des professionnels.

Débroussailler pour se protéger du feu

 Neuf feux de forêt se sont déclenchés au cours de cet été particulièrement chaud et sec sur Nîmes. Le débroussaillement reste la principale mesure de prévention. Sur le territoire communal, les parcelles situées dans et en bordure de garrigue (jusqu’à 200 mètres) sont soumises à l’obligation légale de débroussaillement (OLD). Une zone de 50 mètres autour de la maison est à prendre en compte pour la protéger efficacement, c’est pourquoi cette obligation nécessite parfois de débroussailler chez son voisin ou en zone naturelle. Toutes les informations relatives à cette réglementation sont disponibles sur nimes.fr et sur le site internet de la préfecture. Un terrain entretenu empêchera toujours la propagation rapide du feu.

 Quand prévention rime avec éducation

 Hormis le fait d’être en pleine phase d’apprentissage, les enfants peuvent véhiculer ces messages auprès de leur famille. Chaque année, dans le cadre scolaire, mais aussi extra-scolaire, des actions de sensibilisation sont menées auprès des enfants de CM1-CM2. C’est un prestataire mandaté par la Ville qui assure cette mission. Il dispose pour cela d’outils pédagogiques tels que maquettes et matériels de laboratoire permettant de visualiser et de comprendre les différents phénomènes liés au cycle de l’eau. Le service biodiversité et espaces naturels réalise également des interventions en milieu scolaire où elle sensibilise à la prévention des feux de forêt.

 S’informer

 Le maire a obligation d’informer ses administrés au travers du Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM). Ce document est disponible en ligne sur nimes.fr/Prévention des risques et peut être consulté auprès des accueils mairie. Des affiches, plaquettes, vidéos, messages sur les réseaux sociaux et campagnes d’information sont régulièrement réalisés pour sensibiliser les habitants et informer les publics le plus vulnérables.

 

Les écoles sont sensibilisées au risque inondation.

135 repères de crue installés en ville permettent de mesurer le niveau des eaux atteint en 1988 (ici en bas du Chemin Vieux de Sauve).

spots nimes 

5 spots pour apprendre à se mettre en sécurité

_________

En cette saison propice aux inondations est lancée une nouvelle campagne de sensibilisation, diffusée auprès des publics scolaires et sur les réseaux sociaux. 5 spots d’animations mettent en scène Thibaut, personnage tour à tour irresponsable et avisé et selon l’attitude qu’il adopte face au danger : ne pas aller chercher ses enfants à l’école où ils sont mis en sécurité, ne pas prendre son véhicule et circuler sur des voies inondables, ne pas le récupérer dans les parkings souterrains, se mettre en sécurité en cas d’alerte et respecter les obligations d’urbanisme.

Le 3 octobre 1988 :

_________

Jusqu’à 3,35 m de hauteur d’eau en ville,
14 Millions de m3 d’eau en 7-8 heures,
9 morts,
45 000 sinistrés,
1 milliard d’euros de dégâts.

SUITE DU DOSSIER

Share This