LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes

ACCUEIL > ÉVÉNEMENT > Rentrée, c’est ouvert !

Rentrée, c’est ouvert !

Le 2 septembre, cartable sur le dos, les petits Nîmois ont retrouvé leur école et leurs camarades pour une nouvelle année scolaire.

Devant les écoles nîmoises en ce lundi 2 septembre, il y a foule. Et pour cause, c’est la rentrée ! Il y a les enfants heureux de retrouver les petits copains, ceux peut-être plus jeunes qui ont du mal à contenir leurs larmes et à quitter leurs parents ou encore ceux qui ont mille choses à raconter de leurs vacances à leur nouvel enseignant. Bref, c’est reparti pour une nouvelle année scolaire. À Nîmes, la réussite éducative et scolaire des enfants qui fréquentent les établissements de la ville sur les différents temps de la journée fait l’objet de toutes les attentions.

Dédoublement des classes

La Ville poursuit le dédoublement des classes de CP et CE1 dans les écoles des quartiers REP. Ce sont donc six espaces supplémentaires qui ont été aménagés pendant l’été, par le service des Bâtiments scolaires de la Ville, en charge des travaux, dans les écoles André Chamson, Grézan, Jean-Jacques Rousseau et Léo Rousson. Ce dédoublement des classes fait suite aux décisions prises par le Gouvernement en 2017. Ces nouveaux espaces scolaires ont été définis en accord avec les équipes enseignantes, par niveaux pour permettre des regroupements à certains moments de la journée. Le coût global de l’opération comprenant les travaux, le mobilier et les tableaux blancs interactifs dont est dotée chaque classe s’élève à 175 000€ pour la commune.

L’école obligatoire dès 3 ans

Le projet de loi, abaissant l’âge obligatoire de l’école de six à trois ans, constitue un enjeu majeur de cette rentrée scolaire. Dans l’attente du texte de loi et pour faire face à cette nouvelle législation, la Ville a procédé à une étude sur la capacité d’accueil des dortoirs de toutes les écoles maternelles et primaires publiques à l’échelle locale. Un travail de préparation a été mené par les services de la Ville auquel ont été associés les directeurs et les enseignants. Cette concertation a permis la mise en place d’un programme d’investissement exceptionnel de 95 000 €. 190 lits supplémentaires ont été achetés pour la majorité des établissements. Les écoles Rangueil, Jean Macé et Marguerite Long ont également bénéficié de travaux afin d’accueillir dans des conditions optimales les jeunes écoliers.

Des projets à venir

Cette année scolaire sera également marquée par des projets pédagogiques innovants. Du côté de l’école élémentaire Edgar Tailhades, la Ville a fait appel à l’association Savoir Être et Vivre Ensemble (SEVE) pour animer des ateliers philosophiques auprès des élèves de CP/CE1 et CE2/CM1, dans la perspective d’un déploiement de ces ateliers dans d’autres écoles nîmoises. Cette association travaille sur le développement du savoir être et du savoir vivre ensemble au moyen de méthodes basées sur la philosophie et la méditation. École pilote engagée sur un projet global garantissant la préservation d’un climat scolaire bienveillant et exemplaire envers les enfants, une trentaine d’élèves d’Edgar Tailhades ont pu prendre part à ces ateliers en 2018/2019. Reconduit pour cette nouvelle année scolaire, ils sont amenés à se développer. Dans le cadre des ALAE, les ateliers Vivre la différence initiés depuis 2015 seront à nouveau proposés cette année dans certains établissements. Mis en place en partenariat avec l’association Escalières, l’IME la Cigale, l’association GEIST 21 Gard, la Fédération des aveugles et amblyopes de France et le Centre de rééducation de l’ouïe et de la parole, cet atelier permet de sensibiliser les élèves des classes de CM1 et CM2 aux situations liées au handicap moteur, de la vue, de l’ouie, à la déficience intellectuelle et à l’autisme. L’objectif est de développer la tolérance et la compréhension sur la différence de l’autre et de sensibiliser les adultes de demain. Le succès de cet atelier depuis sa création a été une opportunité pour plusieurs écoles d’approfondir ou de développer la thématique du handicap sur le temps scolaire.

12 833

élèves nîmois effectuent leur rentrée en primaire et maternelle.

_________

« Le budget éducation est le premier de la Ville. Cela nous a permis de lancer un marché Réalisation-Exploitation-Maintenance (REM) en tenant compte du vieillissement des bâtiments et des besoins énergétiques. Les services techniques de la Ville ont également fait un travail important concernant le dédoublement des classes en synergie avec les enseignants et le service éducation. »

Marc Taulelle,
adjoint au Maire délégué à Courbessac,
à la construction, aux bâtiments communaux, au plan lumière.

_________

Le dédoublement des classes permet d’accueillir 14 élèves maximum.

Des projets pédagogiques innovants marqueront cette année scolaire.

Veronique-Gardeur-Bancel_NIMES

Véronique Gardeur Bancel,
adjointe au Maire déléguée à l’enseignement scolaire.

Quel est le temps fort de cette année scolaire ?

L’ouverture du Pôle éducatif Jean d’Ormesson qui est prévue au Mas de Teste à la rentrée des vacances de février 2020. Cette école est le résultat d’un travail collectif, piloté par la Ville et produit par les élèves, les enseignants, les parents et les acteurs associatifs. Cette collaboration s’est effectuée au sein de groupes de travail réguliers conduits en présence d’une équipe de sociologues du CNRS. Les élèves vont bénéficier de conditions d’apprentissage privilégiées.
C’est l’établissement scolaire de demain dans lequel nous avons intégré des moyens modernes au service de l’école et des citoyens en l’ouvrant sur le quartier.

Les ateliers Vivre la différence sont reconduits cette année.

Share This