LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes

ACCUEILDOSSIERS > Donner la parole à tous

Donner la parole à tous

Donner la parole
à tous

La Ville multiplie les outils de liens et de proximité pour permettre l’échange et l’information, en donnant notamment la parole à ceux qui sont les plus éloignés des processus de décision ou les plus concernés par les mesures envisagées.

photographie, tourisme, Nimes

Le Conseil Municipal Jeunes permet à 35 collégiens, élus par leurs camarades au sein de leur établissement, de participer activement à la vie de la cité. Pendant deux ans, ils vont non seulement apprendre les rouages de l’institution locale mais aussi proposer et réaliser des actions qui leur tiennent à cœur. La Ville met à leur disposition un accompagnant et garantit l’examen de leurs propositions en conseil municipal.

Pour gommer les effets d’une géographie étalée et les difficultés de mobilité vécues par une partie de la population, la Ville s’efforce depuis toujours d’être présente dans les quartiers, avec ses sept centres administratifs et mairies annexes, mais aussi ses marchés. Elle a modernisé son organisation et formé ses agents pour qu’un grand nombre de démarches puissent être faites au même endroit près de chez vous : inscriptions et paiement des services scolaires, papiers d’état civil… À l’heure du numérique, une centaine de démarches administratives peuvent aussi être effectuées directement en ligne.

Marches exploratoires

Pour permettre l’émergence de la parole des publics fragilisés, de nombreuses marches exploratoires sont organisées, notamment dans les projets de renouvellement urbain ou pour l’amélioration du cadre de vie. 

En associant des femmes ou des enfants, sont pointés du doigt les lieux générateurs d’insécurité, d’incivilités, et surgissent les suggestions d’amélioration.

Maisons de projets

Dans le cadre du projet de renouvellement urbain des quartiers Pissevin Valdegour, Chemin Bas d’Avignon Clos d’Orville et Mas de Mingue, trois maisons de projets ont été ouvertes au sein de ces quartiers, animées par des agents chargés de recueillir la parole et d’informer sur les actions projetées.

Un audit pour renouveler la Feria

Durant 9 mois, la Ville a organisé un audit afin de faire évoluer la Feria. Une enquête auprès du public participant mais aussi du public nîmois non participant, des commerçants et associations.

L’Appli « Nîmes » disponible depuis le mois de février, offre la possibilité d’adapter son écran d’accueil à ses besoins et permet, parmi de nombreuses autres fonctionnalités, de signaler en direc via une photo géolocalisée, un problème sur l’espace public : dépôt sauvage, stationnement gênant, défaut d’accessibilité, mobilier cassé… Disponible sur Appstore et Google Play . Déjà 1000 téléchargements !

Elèves de CE2 de l’école Albert Camus participant au programme «Le Mas de Mingue, aujourd’hui et demain.»

Les ateliers du handicap. Réunissant plusieurs fois par an les associations représentatives des personnes porteuses de handicap, ces ateliers proposés par la Ville examinent les travaux d’accessibilité à mettre en œuvre, adaptant ses interventions aux parcours précis de personnes à mobilité réduite en fonction de leur lieu d’habitat et de leurs déplacements réguliers.

Marches exploratoires avec les femmes de Pissevin. La synthèse de ces marches a été intégrée au projet de renouvellement urbain, présenté en comité d’engagement à Paris.

« Cela fait presque cinquante ans que j’habite dans mon quartier, je l’ai vu s’urbaniser
et se développer.

Avant que les conseils de quartier ne soient créés, il était parfois difficile d’aboutir avec la Ville à des réalisations rapides, car les techniciens n’ont pas le pouvoir de décider. Cela s’est beaucoup amélioré depuis. On a une relation beaucoup plus directe, cela va plus vite. De plus, on répartit les sommes entre comités, on est invité à s’entendre et penser aux autres et pas exclusivement à son petit secteur. »

René Véra
président du comité de quartier de Castanet depuis vingt ans.

_________

« On va sur le chantier de notre nouvelle école et on interroge les gens qui y travaillent.

Nous posons des questions et prenons des photos afin de tenir informés tous les autres élèves. On a rencontré l’architecte et même le Maire qui nous a offert un casque et un stylo ! Moi plus tard je veux être architecte, conducteur de grue, ou bien journaliste ! »

Ylan, Hafsa E., Hafsa R. et Zaïnab
CE2 à l’école Albert Camus.

_________

« Nous avons été sollicités par la Ville pour travailler avec la population concernée

par le projet d’école Jean d’Ormesson. C’est l’idée propre d’empowerment, qui facilite l’appropriation du projet par les habitants. Les locaux ont été pensés à la suite de leur réflexion commune, avec la volonté de répondre aux désirs exprimés, d’une école ouverte. Les résultats des évaluations internationales montrent que l’implication des parents est un facteur important de la réussite scolaire, il faut que cette dynamique se poursuive. »

Geneviève Zoia
professeure d’université anthropologue associée par la Ville au projet d’école Jean d’Ormesson

_________

Le saviez-vous ?

_________

Une enquête a été menée auprès de 600 Nîmois et des tables rondes ont été conduites avec des lecteurs et des non-lecteurs en janvier 2018 afin de faire évoluer le magazine municipal. Une nouvelle formule a été lancée en septembre 2018, plus écologique, plus accessible (version en ligne vivrenimes.fr et augmentation des points de dépôts), faisant ressortir le souhait de proximité et de diversification des sujets traités avec davantage de paroles d’habitants.

SUITE DU DOSSIER

C’est vous qui décidez

C’est vous qui décidez

ACCUEIL > DOSSIERS > C’est vous qui décidez C’est vous qui décidez C’est vous qui décidez Du projet de parc sur les pépinières Pichon à la co-conception de l’école Jean d’Ormesson, en passant par le projet de renouvellement urbain, la concertation s’impose comme...

lire plus
Share This