LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes
ACCUEIL > À L’AFFICHE > FESTIVAL ÉCRANS BRITANNIQUES

FESTIVAL
ÉCRANS BRITANNIQUES

Le cinéma britannique sera mis à l’honneur du 8 au 17 mars à l’occasion de la 22e édition des British Screen. La thématique de cette année sera l’humour anglais où l’autodérision, l’absurde, l’humour noir et pince-sans-rire raviront, à n’en pas douter, l’ensemble du public !

Les différents aspects de la British Comedy

Cette thématique sera de montrer au public des films cultes comme Monty Python and the Holy Grail de Terry Gilliam (jeudi 14 mars, 20h45 au Sémaphore) ou Tortillard pour Titfield de Charles Crichton, et des films à succès plus récents présentés par deux invités d’honneur comme Looking for Eric de Ken Loach et Be Happy de Mike Leigh (vendredi 15 mars, 16h à Carré d’Art). La conférencière et spécialiste du cinéma britannique Fanny Popieul complétera le panorama de l’humour british en présentant une série de courts métrages issus de la sélection du Festival Britannique de Dinard.

Des avant-premières…

Certains films seront dévoilés en exclusivité, comme Funny Cow avec Maxine Peake, étoile montante du cinéma anglo-saxon, ou Jellyfish (samedi 9 mars, 21h au Sémaphore) représenté par la talentueuse Olivia Hill et qui a triomphé dans toutes les catégories du Festival Britannique de Dinard en octobre dernier. Autre pépite à ne pas manquer, Dead a Week, proposé par le réalisateur Tom Edmunds et le producteur Daniel Konrad Cooper. Des sorties très attendues comme Marie Stuart, reine d’Écosse ou Vita and Virginia, dans lequel l’invitée Chanya Button revient sur la vie de la romancière Virginia Woolf. D’autres films reviennent en version restaurée, comme le sublime Retour à Howards End datant de 1992 (dimanche 17 mars, 11h au Sémaphore), avec le couple admirable Emma Thompson et Anthony Hopkins, et l’envoûtant opéra-rock Tommy de Ken Russel à la gloire du groupe The Who, et dont les fans d’Elton John se raviront. Bohemian Rhapsody biopic de Freddie Mercury, ou Eric Clapton : Life in the 12 Bars (mardi 12 mars, 20h30 au Sémaphore) seront quant à eux présentés par le journaliste et musicien Stan Cuesta.

… et des rétrospectives.

Redécouvrez les films d’un géant du cinéma britannique Carol Reed dont tous connaissent Le Troisième Homme. Cette rétrospective sera l’occasion de découvrir des films peu connus du grand public tels que Première désillusion (dimanche 10 mars, 14h au Sémaphore) avec Michèle Morgan, ou Contre-espionnage à Gibraltar datant de 1958. Autre hommage à une des figures iconoclastes du cinéma anglais, Nicholas Roeg, disparu récemment. Ce grand réalisateur a exploré plusieurs genres dont la science-fiction avec notamment L’Homme qui venait d’ailleurs. Certains de ses films, devenus cultes, seront présentés par l’historien de cinéma Nicolas Botti.

Retour sur une actualité brûlante

Ce Festival sera aussi l’occasion de se pencher sur une actualité moins légère, celle du Brexit. Il s’agira de débattre de la question qui agite l’Europe avec la série des Brexit shorts qui égrènent les drames d’une nation divisée (vendredi 15 mars, 18h30 au Sémaphore). Plusieurs spécialistes dont la conférencière Pauline Schnapper seront réunis en table ronde pour échanger avec le public sur ce sujet brûlant.

Carte blanche à Francis Rousselet

Le créateur du Festival Écrans britanniques nous livre ses coups de cœur de cinéphile passionné, des films rares dont certains ont été sous-titrés par lui-même, comme Seacoal (mercredi 13 mars, 16h au Théâtre Christian Liger) ou The Terence Davies Trilogy (vendredi 15 mars, 10h à Carré d’Art). Auteur de plusieurs livres sur le cinéma britannique, il vient de terminer un ouvrage consacré aux rencontres et anecdotes glanées au fil des festivals (1997-2018).

Pour en savoir plus  : Programme complet et infos billetterie sur
ecransbritanniques.org et nimes.fr

Looking for Eric de Ken Loach

Olivia Hill dans Jellyfish

Retour à Howards End de James Ivory

Le volet Jeunesse

_________

Comme chaque année, le Festival consacre une partie de sa programmation aux scolaires qui seront les vedettes de la soirée musicale au Théâtre Christian Liger le mercredi 13 mars à 20h. Sous la direction de la chef d’orchestre d’Harmonîmes Zahia Zihouani, les enfants de 8 à 15 ans issus de plusieurs orchestres dont celui du conservatoire de Nîmes, accompagneront deux films muets, The Motorist de Walter R. Booth, rempli d’effets spéciaux, ainsi qu’un film d’animation réalisé par les élèves de la section cinéma du lycée Philippe Lamour.
La soirée sera clôturée par le film enchanteur de George Dunning à la gloire des Beatles, Yellow Submarine. Une master class sur les ficelles du métier (traduction, sous-titrage, doublage…) sera également proposée aux scolaires.

Share This