LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes

ACCUEILDOSSIERS > Une police aux côtés des Nîmois

Une police aux côtés
des Nîmois

Une police aux côtés
des Nîmois

Constatant une situation inquiétante en 2001, la municipalité conduite par Jean-Paul Fournier s’est donné comme priorité la lutte contre l’insécurité en prenant des mesures offensives pour inverser les courbes négatives de la délinquance. Cet investissement régulier, en complémentarité avec l’État, a permis de baisser le nombre moyen de délits à 83 pour 1 000 habitants en 2017, contre 134 délits en 2001, soit une baisse de près de 38 %.

Depuis 2001, la Ville favorise l’augmentation constante du nombre de policiers municipaux et a mis en place un réseau de vidéoprotection efficace. Sans empiéter sur les prérogatives de l’État dont c’est la compétence, elle s’adapte continuellement aux nouvelles formes de délinquance et fait face aux récents enjeux de sécurité liés à la menace terroriste.

Un travail partenarial

Le travail conjoint entre les différents acteurs de la politique de sécurité et de la prévention de la délinquance est primordial. Il est rendu possible grâce au Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD), présidé par le maire qui impulse la politique de sécurité sur la ville. Il se compose du Procureur de la République, du Préfet, de l’Inspecteur d’académie, du Directeur départemental de la sécurité Publique, des responsables de la sécurité de la Ville et des différents partenaires impliqués dans la sécurité (associations, CHU, parents d’élèves…). Il s’assure de l’application de la stratégie territoriale de sécurité sous la forme d’un Contrat Local de Sécurité renouvelé tous les trois ans.

Le CLSPD se compose de réunions territoriales par secteurs (Ouest, Est et Centre) et thématiques avec les représentants de commerçants ou encore de comités de quartier… Ces échanges permettent de se tenir informés de l’évolution de la délinquance et d’y répondre dans les meilleurs délais.

Des résultats probants

Les efforts consentis par la Ville en collaboration avec les membres du CLSPD ont permis de diminuer nettement la délinquance sur voie publique, le nombre de cambriolages (2 140 en 2001, 1 180 en 2018), de vols avec violences (973 en 2001, 369 en 2018) ou de vol de véhicules (2 044 en 2001, 554 en 2018). On remarque également une diminution de l’implication des mineurs dans la délinquance générale certainement grâce à l’action du Conseil des Droits et des Devoirs des familles qui alerte les parents dès la commission d’un premier acte d’incivilité. Ces bons résultats devront être confortés par un nouveau Contrat Local de Sécurité signé fin 2019.

8 %

du budget 2019 de la Ville est consacré à la sécurité,
contre 1,5 % en 2001.

_________

EN 2018 :
43 509

interventions ont été effectuées
par la Police Municipale.

_________

5 219

requêtes ont été traitées à la demande de la Police Nationale
grâce à la vidéoprotection.

_________

621

arrestations ont été possibles grâce à la vidéoprotection
soit près de 2 par jour.

_________

SUITE DU DOSSIER

Une police au service des habitants

Une police au service des habitants

ACCUEIL > DOSSIERS > Une police au service des habitantsUne police au service des habitantsUne police au service des habitants 159 policiers municipaux se relaient jour et nuit sur tout le territoire pour assurer des missions de surveillance sur la commune et...

lire plus
Les orientations pour 2019

Les orientations pour 2019

ACCUEIL > DOSSIERS > Les orientations pour 2019Les orientations pour 2019Les orientations pour 2019 Environ 1 000 nouveaux habitants s’installent chaque année à Nîmes. Pour s’adapter aux nouvelles formes de délinquance, la Ville renouvelle son Contrat Local de...

lire plus
Share This