LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes

ACCUEILDOSSIERS > Une police au service des habitants

Une police au service
des habitants

Une police
au service
des habitants

159 policiers municipaux se relaient jour et nuit sur tout le territoire pour assurer des missions de surveillance sur la commune et mener des actions de prévention de la délinquance.

photographie, tourisme, Nimes

L’Unité VTT, mise à l’honneur lors du défilé du 14 Juillet, sera dotée de vélos électriques courant 2019 afin d’élargir son champ d’action.

Les effectifs de la police municipale sont répartis en plusieurs unités et en trois secteurs géographiques, Ouest, Est et Centre. Ce dispositif permet le maillage du territoire et surtout de développer un relationnel fort avec la population.

Un travail de terrain

Les Unités Territoriales sont affectées prioritairement à leur secteur Ouest, Est et Centre. Elles sont en contact permanent avec leurs relais locaux : comités de quartier, associations, commerçants… La connaissance de leur quartier d’affectation est un atout indispensable pour cette police de terrain qui intervient en cas de signalement sur la voie publique mais qui a aussi ce rôle essentiel de proximité avec la population.

Une présence permanente

La municipalité a fait le choix d’une présence policière cons-tante et renforcée à certaines heures grâce à deux unités supplémentaires, déployables sur tous les secteurs. L’Unité d’Appui renforce les effectifs à l’heure où la délinquance est la plus élevée, entre 16 h et 2 h, tandis que l’Unité Tranquillité Publique assure une surveillance de la ville de nuit, de 21 h à 7 h. En plus des interventions classiques, l’Unité Tranquillité Publique fait également respecter l’heure de fermeture des établissements de nuit et reste vigilante sur les nuisances sonores. 

Quatre Unités spécialisées (moto, VTT, cynophile et environnementale) apportent également des expertises complémentaires aux autres unités.

La prévention comme acteur majeur

La prévention constitue le premier levier pour lutter contre l’insécurité. Celle-ci s’opère grâce à la Direction de la Prévention qui travaille en étroite collaboration avec la police municipale et dont les missions sont devenues indispensables face aux nouveaux risques d’insécurité. Elle a en charge la prévention routière auprès des écoliers, gère le Conseil des Droits et des Devoirs des Familles (CDDF), et les plans de sécurisation des manifestations organisées par la Ville. En 2018, 520 manifestations ont fait l’objet d’une étude particulière dont 59 grands événements. Le CDDF, depuis sa création en 2013, a reçu plus de 400 mineurs auteurs d’incivilités en présence de leurs parents. 90 % de ces jeunes n’ont pas été en situation de récidive.

1re

police municipale en effectif des villes de moins de 200 000 habitants.

_________

Force de dissuasion, les 7 agents de l’Unité cynophile et leurs 5 chiens viennent en appui à d’autres unités. Ils ont également en charge le renouvellement des permis de détention de chiens catégorisés, le suivi des accidents de morsure ou tout autre dossier en lien avec les animaux.

L’opération Tranquillité Vacances est une mission de surveillance gratuite et régulière des habitations (dont les propriétaires sont absents plus de 3 jours). Ce dispositif prévient les cambriolages, en baisse depuis 2001. 226 foyers en ont bénéficié en 2018.

« Les policiers municipaux sont obligés de se former en continu pour parfaire leurs connaissances mais également pour le maniement des armes qu’ils sont autorisés à porter. La Ville a fait le choix de former des moniteurs pour assurer certaines de ces formations en interne.

Cela nous permet de garder un regard sur leurs évolutions en conservant l’opérationnalité de la Police Municipale à son meilleur niveau. Ainsi, nos équipes d’Appui et de la Tranquillité Publique peuvent bénéficier de manière hebdomadaire de formations au tir et aux gestes techniques professionnels d’intervention. »

Thierry Razigade
Directeur de la police municipale.

_________

La police municipale de Nîmes c’est…

_________

… 159 policiers répartis sur un Poste de Commandement et plusieurs unités , dont :

– Unité Est (îlots Mas de Ville, Chemin Bas d’Avignon, Mas de Mingue) avec 20 agents (7 h à 20 h),
– Unité Ouest (îlots Saint Césaire, Valdegour et Pissevin) avec 20 agents (7 h à 20 h),
– Unité Centre ville (îlot Écusson élargi) avec 24 agents (7 h à 20 h),
– Unité d’appui (tous secteurs géographiques) avec 16 agents (16 h à 2 h),
– Unité de la tranquillité publique (tous secteurs géographiques) avec 12 agents (21 h à 7 h),
– Unité motos avec 9 agents,
– Unité VTT avec 9 agents,
– Unité Cynophile avec 7 agents et 5 chiens,
– Unité environnement avec 5 agents,

5 agents supplémentaires seront recrutés en 2019

Richard Tiberino-NIMES

Richard Tiberino,

Adjoint au maire délégué à la sécurité.

_________

La politique de sécurité de ces dernières années porte ses fruits, comment l’expliquez-vous ?

Cela fonctionne aussi bien grâce au travail collaboratif porté par le maire avec le procureur, le préfet et les représentants des polices municipale et nationale. Je me réjouis de cet étroit partenariat. Ces bons résultats s’expliquent également par l’efficacité de nos 159 policiers municipaux quotidiennement sur le terrain.

Quelles sont les particularités de cette 7e police municipale de France en effectif ?

Notre PM est structurée et professionnelle. Reconnue pour la qualité de ses unités, de nombreux représentants viennent la découvrir. Contrairement à d’autres villes, elle est sur le terrain 7 j/7 et 24 h/24. Elle assure la proximité avec les habitants, les commerçants et les associations. Son déploiement dans les quartiers sensibles et sa proximité nous permettent d’éviter toute forme de zone de non-droit. Je suis fier du travail qu’elle réalise !

Comment Nîmes s’adapte aux nouveaux risques d’insécurité ?

Nous sommes aujourd’hui en sécurité renforcée pour risque attentat élevé dans le cadre du plan Vigipirate. La Ville a su investir sur un dispositif de barrières anti-voiture bélier pour sécuriser nos manifestations. Le choix a été positif lors de la dernière Feria car elles ont permis d’arrêter un véhicule dangereux.

SUITE DU DOSSIER

Une police aux côtés des Nîmois

Une police aux côtés des Nîmois

Constatant une situation inquiétante en 2001, la municipalité conduite par Jean-Paul Fournier s’est donné comme priorité la lutte contre l’insécurité en prenant des mesures offensives pour inverser les courbes négatives de la délinquance.

lire plus
Les orientations pour 2019

Les orientations pour 2019

ACCUEIL > DOSSIERS > Les orientations pour 2019Les orientations pour 2019Les orientations pour 2019 Environ 1 000 nouveaux habitants s’installent chaque année à Nîmes. Pour s’adapter aux nouvelles formes de délinquance, la Ville renouvelle son Contrat Local de...

lire plus
Share This