LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes

ACCUEIL > QUARTIERS > Garrigues Ouest > Ces associations au service des animaux

Ces associations au service des animaux

Ces associations
au service des animaux

Gloria a confié la petite Agathe à sa nouvelle famille.

C’est en 2002 que Catherine Bourdin crée son association et ouvre un refuge chemin des Lauzières à Nîmes,

Au bonheur des 4 pattes. Sa mission est d’héberger, soigner, nourrir mais surtout d’apporter du réconfort aux chiens et aux chats trop souvent abandonnés et mal traités. Aujourd’hui, l’association compte plus de 75 chiens et 200 chats, et ne peut malheureusement plus en accueillir. Catherine peut compter sur une trentaine de bénévoles qui viennent lui prêter main-forte pour nourrir ou câliner les nombreuses boules de poils en manque d’affection. Grâce à leur travail, plus de 1 500 chiens et près de 850 chats ont déjà été adoptés depuis seize ans. L’association Toutous et minous est quant à elle située impasse de l’Aurore dans le quartier de la Cigale, elle a été créée en 2010. La structure de Gloria Feron a d’abord fait office de maison de retraite pour les animaux les plus désespérés et ne trouvant pas d’adoptant. Aujourd’hui, le nombre d’animaux a grandi et plus de 80 chats sont aujourd’hui disponibles à l’adoption. Si vous ne pouvez pas adopter, vous pouvez parrainer un animal et participer chaque mois à sa nourriture et à ses soins.

Ces deux associations parviennent à survivre grâce à la générosité de leurs adhérents ou de généreux donateurs, et grâce au soutien des Fondations 30 millions d’amis ou Brigitte Bardot. Des cagnottes participatives sont régulièrement lancées sur les réseaux sociaux et des événements ponctuels sont organisés, comme des kermesses, vide-greniers ou tombolas et permettent à Catherine et Gloria de récolter un peu d’argent pour le bien-être de leurs pensionnaires respectifs. Soutenues par la Ville, ces deux associations mènent aussi campagne pour généraliser la stérilisation des chats qui se reproduisent en trop grand nombre. Elles conseillent d’abord de faire identifier son animal par un tatouage ou par une puce électronique pour qu’il ne soit pas considéré comme errant en cas de fugue (obligatoire). Puis de procéder à la stérilisation de son animal. Cette action responsable évite la prolifération des chats due aux naissances multiples (une seule chatte peut avoir plus de 150 chatons durant toute sa vie), la multiplication des portées étant la première cause d’abandon et de maltraitance ! Un slogan devenu viral sur les réseaux sociaux incite à la prise de conscience des propriétaires de félins :
Comment sauver 100 chats ? En stérilisant le vôtre !

Plus d’infos : aubonheurdes4pattes.com
et  Association Toutous et Minous Nimes – Gard

 

Share This