LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes

ACCUEILQUARTIERS > Courbessac-Mas de Mingue > Petits et grands reporters décortiquent les changements du quartier

Petits et grands reporters décortiquent les changements du quartier

Petits et grands reporters décortiquent
les changements du quartier

« Mon école, aujourd’hui, demain » est une exposition photographique réalisée par les élèves de CE2 de l’école Albert Camus. Depuis le 30 novembre, ils présentent dans les locaux de l’école, le fruit de plusieurs reportages conduits ces derniers mois lors d’ateliers encadrés par la photographe professionnelle bénévole, Laurence Charrié. Fête de l’école, pose de la première pierre du futur pôle éducatif du Mas de Teste, rencontres et interviews de professionnels de leurs établissements scolaires ou du chantier de construction : autant d’occasions données à ces jeunes pétillant de vie d’exprimer leur spontanéité et de comprendre, dans un rapport à l’image qu’ils apprennent à maîtriser, les logiques de fonctionnement de leur environnement scolaire et les enjeux de leur future école.

Avec, au détour d’images très spontanées, quelques pépites. Ces ateliers se déroulent un mercredi matin sur deux dans le cadre de l’école ouverte et sont le fruit d’un partenariat entre la Ville, l’association Negpos et l’équipe pédagogique. Ils doivent se poursuivre jusqu’à fin 2020, alors que les élèves occuperont depuis près d’un an leur nouvelle école et pourront ainsi mieux mesurer le changement. En parallèle, Laurence Charrié anime un atelier « photo-mémoire » au collège Jules Vallès, lui-même en reconstruction : le 15 décembre, une exposition sera présentée aux parents. Avec la compagnie Paroles transparentes d’Hervé Gaboriau, elle propose aussi aux femmes du Mas de Mingue de prendre possession des lieux de leur quartier par la photographie.

« D’un atelier à l’autre, nous faisons la critique des photographies réalisées lors de la séance précédente. Cela permet aux élèves de réfléchir à leur pratique et de la faire progresser. Au fil des ateliers, les élèves me livrent leur ressenti sur leur école, leur quartier. Je les réunirai dans un recueil lorsqu’ils seront installés dans leur nouveau lieu d’apprentissage et de vie. »
Laurence Charrié, photographe professionnelle retraitée, animatrice des ateliers « photo-mémoire »

Share This