LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes
ACCUEIL > TEMPS FORTDOSSIER > UNE STRATÉGIE DE CONQUÊTE

Fiers de nos champions Handisport

Les 40 ans de l’association Nîmes Handisport

photographie, tourisme, Nimes

Foot Fauteuil aux Costières le mardi matin avec l’association Handi Club Nîmois.

Nîmes Handisport

Créée en 1978 autour de la natation, l’association s’est depuis ouverte à cinq autres disciplines : le tir à l’arc, le tandem adapté pour non-voyant, le ping pong et l’entretien physique. « L’association n’a jamais voulu être un ghetto pour handicapés, explique son Président Laurent Violette. Nous sommes ouverts à tous et nous accueillons un tiers de personnes valides. » Les séances sont un rendez-vous très attendu des participants pour lesquels c’est un moyen de créer un lien social. 

Le 17 novembre, le club soufflera ses 40 bougies, avec l’ensemble de ses adhérents et ses anciens champions. L’occasion pour son président de saluer l’engagement de la Ville dans la pratique du Handisport.
« La Ville nous a toujours soutenus, et c’est rare d’avoir un conseiller municipal délégué au handisport. Je tiens aussi à souligner que nous utilisons quatre infrastructures municipales et tout est parfaitement adapté. »

Au mois d’octobre, le champion nîmois de triple saut Jean-Marc Pontvianne a parrainé l’Association des Parents et Amis des Enfants Handicapés Moteurs. La structure gère dans le Gard neuf établissements et structures qui s’occupent de 255 résidents handicapés. C’est à l’Institut médico-éducatif (IME) La Cigale, que s’est déroulée une journée avec des ateliers autour du Handisport, auxquels l’athlète a participé.

LE SAVIEZ VOUS ?

Un matériel onéreux

Certaines pratiques requièrent du matériel spécifique. Le coût des fauteuils roulants en fonction des disciplines peut aller de 6 000 euros pour l’escrime à 15 000 euros pour le foot fauteuil.

28 novembre :

Journée détection handisport au gymnase Gaston Lessut de 9h30 à 16h.
Contact : CD30 Handisport 04 66 27 63 48

_________

« La pratique du handisport est bien développée sur Nîmes, si on compare avec d’autres villes.

Elle offre un panel important au niveau des disciplines. Depuis vingt ans, notre club propose la pratique du foot fauteuil. Il y a deux ans, nous avons souhaité élargir notre champ de pratique avec deux nouvelles disciplines que sont la boccia et la sarbacane, inexistantes sur la ville. »

Alexandre Trottier
Président de l’association
Handi Club Nîmois

_________

« C’est important pour une ville comme Nîmes d’avoir cette ouverture sport pour handicapés à travers une dynamique sportive portée par les élus et avec des équipements sportifs facilement accessibles.

Aujourd’hui le handisport est accessible à toute personne porteuse d’un handicap. Le matériel est beaucoup plus léger et les infrastructures qui les accueillent ont un accès facile. Nous travaillons en partenariat avec la municipalité pour développer le handisport sur le territoire nîmois. »

Solène Barraud
Coordinatrice Handisport au Comité départemental du Gard

_________

« Je pense que la pratique
du handisport en haut niveau peut être un fabuleux moyen d’intégration.

Au sein de l’ASPCN, la section handisport a évolué depuis les Jeux de Rio. Nous sommes ouverts à tous les athlètes dynamiques et compétiteurs. L’entraîneur de cette section a une formation spécifique et a intégré l’équipe de France. Notre travail est aujourd’hui reconnu au niveau national. »/span>

Alain Lauferon
Président de l’ASPCN

_________

Alexandre Delarque
Pongiste licencié de l’ASPCN

Parrain d’honneur de la nouvelle filière STAPS, on peut dire que la raquette est l’histoire de sa vie. Après avoir pratiqué dix-huit ans de tennis en valide, Alexandre Delarque se retrouve dans un fauteuil à la suite d’un accident de voiture. La rencontre avec les pongistes Fanny Bertrand et Damien Menella en 2008 va l’amener au tennis de table. Il se lance à fond dans cette discipline jusqu’à atteindre le haut niveau. Ce sport est un des premiers à avoir été mis en place pour les personnes handicapées physiques dans les années 50. Champion d’Europe en 2017 et médaillé de bronze à l’Open de tennis de table au mois de mai, ce licencié de l’ASPCN s’entraîne sans relâche, sous la houlette de Guillaume Jean, pour les championnats du monde qui se déroulent ce mois-ci, du 17 au 21 novembre, en Slovénie.

Sabrina Daulaus
Athlète licenciée d’Athlé
Nîmes 30

Cet ancien brigadier-chef 1re classe au 503 régiment du train partage son temps entre ses deux passions : l’athlétisme et le tir. Depuis son accident de moto, la jeune femme s’est investie pleinement dans le sport. L’athlète compte déjà à son actif quelques belles performances, que ce soit en tir avec un titre de vice-championne de France « para-tir au pistolet vitesse à 10 mètres », ou en athlétisme, où par deux fois elle a été médaillée d’or aux Invictus Games, une compétition multisports pour soldats et vétérans de guerres blessés et handicapés. Enfin au mois de septembre elle est montée sur la 3e marche du podium lors d’une étape de Coupe du monde à Châteauroux.

Enzo Giorgi
Épéiste licencié de la Société d’Escrime de Nîmes

À 18 ans Enzo connaît déjà le haut niveau. Licencié de la SEN, le jeune épéiste, atteint d’un handicap de naissance qui le rend moins mobile au niveau des jambes, fait ses débuts à l’âge de 5 ans en valide. Depuis deux ans il a rejoint la section handisport. Il affronte ses adversaires, dans un fauteuil roulant fixé sur la piste d’escrime. Ce compétiteur dans l’âme a été sacré vice-champion du monde en 2017. Cette année il a été médaillé d’argent lors de l’étape de Coupe du monde qui se déroulait au Canada au mois d’avril. Désormais, il s’apprête à attaquer une saison de Coupe du monde sélective pour les J.O de Tokyo dans la catégorie Seniors.

SUITE DU DOSSIER

Des actions pour promouvoir le Handisport

Des actions pour promouvoir le Handisport

Tout au long de l’année, de nombreuses animations sont menées par la Ville pour développer le handisport. Sans oublier la dynamique impulsée par les clubs dans l’organisation de manifestations d’envergure.

lire plus
Handisport : une belle dynamique

Handisport : une belle dynamique

Nîmes est assurément une ville sportive, avec plus de 260 associations dont 60 disciplines pratiquées. C’est aussi une ville ouverte au sport pour tous, avec une pratique du handisport en développement…

lire plus
Share This