LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes

ACCUEIL > QUARTIERS > Nîmes centre > La rue sainte-Eugénie

La rue Saint-Eugène

Nichée au cœur de l’Écusson, la rue Sainte-Eugénie offre une parenthèse de calme à l’immédiate proximité des artères passantes. Commerces, habitants et piétons y goûtent ses multiples charmes.

Située dans un secteur parcellaire dense du secteur sauvegardé,

la rue Sainte-Eugénie décrit une courbe
sinueuse entre les rues de la Madeleine et Auguste Pellet. Elle abrite de nombreux commerces, un restaurant, ainsi que le plus vieux bâtiment religieux de Nîmes, inscrit à l’Inventaire des Monuments Historiques : la chapelle Sainte-Eugénie. Citée dès 956 dans le cartulaire de Notre Dame de Nisme, elle apparaît parfois sous le nom de Sainte-Uzénie. Cédée aux protestants en 1561, elle redevient catholique l’année qui suit. En 1687, elle reçoit la cloche du Grand Temple de la Calade tout juste démoli. 

Après la Révolution, elle est tour à tour fabrique de billard et de poudre à canon avant de redevenir un lieu de culte. Sa façade néo-romane XIXe est signée Jean Cubitzol tandis que l’intérieur marie le roman au gothique flamboyant, à la suite de plusieurs campagnes de rénovation. Dans la crypte se trouvent plusieurs pierres tombales datant du XVIIe. Son retable néogothique est également inscrit.

« J’habite rue Sainte-Eugénie depuis 2012. J’aime évidemment la proximité avec les commerces, notamment la Coupole, et les bars/pubs qui donnent des concerts de guitare. Je me déplace aussi à vélo pour donner des cours particuliers, c’est donc plus pratique pour moi d’habiter en ville. »
Laurence Barbier, Trentenaire et professeur de guitare. Davidfauremusic.wordpress.com

Majesthé, Boutique typique
de la rue qui compte déjà seize ans d’existence, nous enivre de senteurs gourmandes. Alice Riso est d’origine biélorusse, pays où l’on consomme beaucoup de thé. Sa passion et sa connaissance pour ses produits font le succès de son établissement. Toujours de bon conseil, Alice aime échanger avec sa clientèle et notamment grâce à son salon de thé qui se trouve à l’étage. Vous pourrez y déguster toutes sortes de thés, tisanes ou infusions mais aussi des cafés, du chocolat préparé à l’italienne ou encore des pâtisseries originales.

Le Dépôt-vente Eugénie
a fêté ses 20 ans cette année. Créé par Nathalie Godde d’abord au n°7 de la rue Sainte-Eugénie, elle rachète plus tard le magasin d’encadrement du n°9 pour créer un vaste espace de vente. Ce dépôt de vêtements et accessoires de grandes marques ne cesse d’accroitre sa clientèle.
« L’image du dépôt-vente est en train d’évoluer, les clients souhaitent consommer différemment, c’est un état d’esprit, nous confie Nathalie. Ce sont des achats instantanés, des coups de cœur à s’offrir… »

Share This