LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes

ACCUEIL > LA QUESTION DU MOIS > Ils font tout pour vous rendre la vie accessible

Ils font tout pour vous rendre la ville accessible

Ils font tout pour
vous rendre la ville accessible

Au centre technique municipal, des femmes et des hommes veillent quotidiennement à améliorer l’accessibilité de la ville, chacun dans son domaine.

Ils sont ingénieurs, techniciens, instructeurs ou cadres : au quotidien, ils sont répartis selon leurs missions principales et compétences dans des services distincts, mais leurs objectifs sont les mêmes : améliorer l’accessibilité des personnes à mobilité réduite partout en ville. Un peu comme une cellule active qui fonctionne de manière transversale. Côté voirie, Christelle met en œuvre le Plan de mise en Accessibilité de la Voirie qui consacre chaque année 150 000 € aux abaissements de trottoirs, bandes podotactiles, potelets contrastés, stationnements PMR. Chef de service voirie travaux neufs, Cédric veille au respect des normes sur tous les chantiers, augmentant ainsi les  parcours PMR.

Un effort continu pour favoriser l’inclusion des personnes à mobilité réduite.

Sandra,
chargée de mission accessibilité bâtiments

_________

Des actions et un recensement pluridisciplinaire

Depuis 2015, côté bâtiments, Sandra suit la mise en œuvre de l’Agenda d’Accessibilité Programmée (Ad’AP) par les services de la Direction de la Construction, qui pilotent les opérations de travaux. Philippe, responsable de la commission accessibilité des établissements recevant du public, et Stéphane, instructeur, contrôlent l’accessibilité de ces équipements, qu’ils soient publics ou privés, suite à un dépôt de permis de construire ou une autorisation de travaux. Jean-Pierre anime la commission communale d’accessibilité, qui dresse chaque année un état des lieux général de l’accessibilité du territoire nîmois, en tient informée la population sur le site internet de la Ville et s’assure de son amélioration. Un recensement qui concerne les installations publiques municipales, le référencement des logements accessibles auprès des bailleurs sociaux, privés et hôteliers, la mise en place des registres d’accessibilité et de mobilité.

En savoir plus

À LIRE AUSSI

D’un côté, les dépenses courantes permettent de faire fonctionner au quotidien les services rendus à la population. De l’autre, les dépenses exceptionnelles d’équipement investissent dans les infrastructures d’avenir.

Share This