LE JOURNAL D'INFORMATION DE LA VILLE DE NÎMES

Vivre Nîmes

ACCUEIL > À VENIR > VÉDELIN : UN NOUVEAU QUARTIER EN GARRIGUE

VÉDELIN : UN NOUVEAU QUARTIER EN GARRIGUE 

VÉDELIN : UN NOUVEAU QUARTIER EN GARRIGUE 

Ce vaste secteur d’urbanisation au nord de l’Hôpital Carémeau est en cours d’aménagement, avec deux programmes qui progressent simultanément pour se terminer en 2022. Il accueille depuis cet été ses premiers habitants.

Programme des Roches Blanches..

Répondre au besoin de logements, notamment des jeunes ménages, tout en préservant les ressources naturelles et en prenant en compte le risque hydraulique, tel est l’objectif de l’urbanisation de ce secteur, situé le long du chemin du Carreau de Lanes. Les premières tranches sont en pleine réalisation : après la viabilisation des terrains, la mise en place des réseaux d’eau potable, pluvial et d’assainissement et la création de bassins hydrauliques, à la charge des aménageurs, de nombreuses parcelles ont pu déjà être commercialisées et les constructions ont débuté. L’accession à la propriété est facilitée par l’éligibilité du secteur de Nîmes au prêt à taux zéro (zone B1).

Petit Védelin

Les aménageurs BAMA et Gesimco opèrent sur 27 hectares au sud de la route de Sauve, pour à terme 200 maisons individuelles et
200 logements collectifs (maisons groupées ou petits immeubles). Bassins de rétention, cheminements piétons et cyclables sur plus d’un kilomètre de linéaire et 3,2 hectares d’espaces verts ont été réalisés. Deux petits collectifs, le Clos des Iris et les Terrasses de Védelin, sont en construction pour 93 logements et 30 maisons individuelles qui sont à bâtir sur la première tranche. Ce mois-ci démarre la deuxième tranche. Près de la Route de Sauve devrait prendre place d’ici deux ans une crèche de 60 berceaux.

Domaine des Roches blanches

Plus bas, l’aménageur GGL propose déjà un potentiel de 250 logements composés de terrains à bâtir, maisons groupées et petits collectifs sur un objectif à terme de 330 lots. Le programme a déjà démarré avec 40 maisons individuelles, les infrastructures et trois bassins de rétention qui sont en cours de végétalisation.

Biodiversité : quelles compensations ?

Suite aux études faune et flore, les opérateurs se sont engagés à encourager le développement d’espèces dont l’habitat pourrait pâtir de ces aménagements. Une zone de reconstitution du biotope a été créée à Caveirac et un espace de nature ouverte a été réservé à Parignargues.

Le programme du Petit Védelin prévoit à terme 400 logements.

Voiries de desserte, pistes cyclables, espaces verts, bassins hydrauliques et crèche de 60 places accompagnent le programme du Petit Védelin.

50

Hectares

_________

700

Logements

_________

Marie-Reine Delbos

Adjointe au Maire chargée
de l’Urbanisme

_________

Le nouveau PLU empêche l’urbanisation des garrigues, pourquoi le fait-on à Védelin ?

C’est un projet qui est en phase opérationnelle après
de nombreuses études et procédures. Il a été initié en 2004 dans le cadre du précédent PLU avec l’urbanisation d’autres secteurs, la plupart terminés, ou d’autres comme le Mas Lombard, qui lui a pris du retard. Ces opérations devaient répondre aux demandes de nouveaux logements, estimées à 800 chaque année. Le nouveau PLU entré en vigueur cet été présente une autre philosophie
et encourage plutôt la Ville à se renouveler sur elle-même,
le long de ses axes de transits.

Le raccordement à l’assainissement collectif est ici permis.

Il est rendu possible par le mode de financement en projet
urbain partenarial (PUP) : les aménageurs prennent en charge la viabilisation complète de ces terrains. Viabiliser les zones de garrigues habitées supposerait des investissements colossaux pour la collectivité, c’est l’une des raisons pour laquelle le nouveau PLU restreint leur densification.

Share This