L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

L'ACTUALITÉ DE LA VILLE DE NÎMES

ACCUEIL > ACTUS > MR MICHEL, RENCONTRE

mr michel rencontre avec l’artiste pop 

Derrière cette voix grave se cache un personnage à l’univers tendre et suave. Ce dandy nîmois n’a pas fini de vous surprendre. Mr Michel est à l’affiche de la Fête de la Musique à Nîmes, il jouera sur la scène de la Maison Carrée ce lundi 21 juin à 20h. L’occasion de découvrir ce projet pop en français élégant et décalé. Rencontre. 

Juin 2021

Qui est Mr Michel ?

Mr Michel c’est moi. C’est aussi et surtout mon lien avec la sensualité et la séduction. C’est un être frappé d’amour. Je suis vraiment amoureux dans la vie. C’est pendant le premier confinement que j’ai décidé de faire des chansons d’amour et de m’approprier ce registre. Souvent quand on parle de chansons d’amour on pense à la variété française et sa grandiloquence, personnellement je voulais proposer quelque chose de plus singulier, alternatif, pop et qui me ressemble. Mon chanté-parlé et ma voix grave collent bien au côté séducteur.

Le titre « Taille Hot » c’était aussi un bon prétexte pour rendre hommage au jean denim (de Nîmes) ?

A la base on n’avait pas fait ce morceau pour ça. C’est seulement après que je me suis rendu compte qu’il y avait ce lien. Je cherchais juste une manière élégante de dire « j’aime tes formes ». Forcément si on parle de jean, on parle de culture locale, de patrimoine. Pour le clip on a travaillé avec les Ateliers de Nîmes, ça semblait naturel. Le morceau va être utilisé prochainement pour une campagne publicitaire d’un magasin de jean nîmois. Je suis content que ça fasse son chemin au niveau local.

A 36 ans, tu décides de te lancer dans un projet musical. Pense-tu que c’est le bon moment ?

Secrètement ou pas, j’ai toujours voulu faire de la musique. Soit tu as les capacités de le faire, soit tu travailles pour y arriver. C’est ce que j’ai fait de manière autodidacte. Mon travail de DJ traduisait mon envie d’être sur scène et de partager avec le public. Je suis aussi passé par la radio, le monde associatif, j’ai toujours eu cet amour de la musique. L’aboutissement c’est de pouvoir monter sur scène et de faire mes morceaux. C’est une suite logique et ça arrive aujourd’hui, je ne sais pas pourquoi. Si je fais des chansons d’amour c’est aussi dû à mon âge, à mon expérience à ma maturité. L’idée ce n’était pas de faire le « faux jeune ». Toute façon dans la musique il n’y a pas d’âge et pas de règle.

Tu as la chance d’être accompagné par des musiciens confirmés sur scène. Tu imaginais le projet évoluer comme cela ?

C’est grâce au milieu culturel et associatif nîmois que j’ai pu réaliser cela, des acteurs importants comme le Musight Club, Activist Music et Onze Productions ont cru en moi. J’ai aussi eu la chance d’être sélectionné pour le dispositif d’accompagnement M.A.N.U de la SMAC Paloma, cela m’a permis de passer de mon home-studio à la scène. Quand je me dis, que tout a commencé pendant le premier confinement avec le clip de « AIR JOGGING », qui était une chanson juste pour rigoler et faire passer le temps, et qu’aujourd’hui je vais faire ma première scène à Nîmes pour la Fête de la Musique, je suis juste heureux. J’ai souvent été seul en tant que DJ et pour ce projet je trouvais que c’était important d’être accompagné, d’avoir cet esprit de camaraderie, une petite famille.

Quels sont les artistes qui t’influencent localement ?

Il y en a qui font plus que m’inspirer puisqu’ils participent au projet. Il y a Marry Bailey qui a un univers très pop anglais, très sensuel et dansant. Il y a aussi Tiste Cool qui a travaillé sur des arrangements et des co-compositions sur mes morceaux. Ils n’ont pas forcément la voix grave, comme moi, mais on se retrouve sur le côté pop.


EN SAVOIR PLUS
facebook : Mr Michel


Share This